La consommation d’alcool et votre organisme

La consommation d’alcool accroît-elle le risque de dommages corporels ?

Étant donné que l’alcool affecte votre attention, votre concentration et votre coordination, une consommation excessive augmente le risque de dommages corporels. Voici les dangers dont vous devez avoir conscience.

La consommation d’alcool accroît-elle le risque de dommages corporels ?
La consommation d’alcool accroît-elle le risque de dommages corporels ?

Les personnes qui consomment d'importantes quantités d’alcool ainsi que celles qui se livrent au « binge drinking », sont exposés à un risque plus élevé de subir un accident de la route et de se blesser (1). Outre l’impact sur les fonctions physiques (attention, concentration et coordination), une consommation importante d’alcool peut nuire au discernement et peut amener les gens à prendre des risques et à adopter des comportements susceptibles d’entraîner de graves dommages corporels (2).

Une consommation importante d’alcool augmente également le risque de blesser quelqu'un d’autre en plus de soi-même. L’ivresse fait que vous n’êtes pas pleinement conscient de vos actions et que vous pouvez donc causer des dommages corporels sans le vouloir.

Que faites-vous pour éviter les dommages corporels ?

L’effet de l’alcool se fait sentir presque immédiatement, et les gens savent généralement quand ils ont trop bu. Si vous vous rendez compte que vous avez trop bu, la meilleure chose à faire consiste à arrêter de consommer de l’alcool. Cependant, la meilleure option reste toujours de ne pas trop boire.

Ne prenez pas le volant après avoir bu. Au lieu de cela, prévoyez un autre moyen de transport ou un conducteur désigné. Ce principe est valable pour les voitures, mais également pour les motos et les vélos, ainsi que les bateaux. Piloterun avion après avoir bu est également dangereux. C’est également le cas de l’utilisation de machines lourdes ou d’outils tranchants. Pratiquez ces activités lorsque vous n’avez pas bu.

Les serveurs/serveuses et les barmen/barmaids dans les bars, restaurants et clubs peuvent également vous aider à rester en sécurité.Nombre d’entre eux sont formés au service responsable et il est fort possible qu'ils surveillent la quantité que vous buvez ainsi que votre comportement. Ils pourraient refuser de vous servir afin d’assurer votre sécurité.

Le fait d’avoir conscience de votre taux d’alcoolémie peut vous aider à éviter de vous mettre en danger

Un taux d’alcoolémie trop élevé vous expose à différents dangers, que ce soit en raison d'une mauvaise coordination, de trous de mémoire ou d’autres effets - et la gravité de ces dangers augmente avec votre consommation d’alcool, et donc votre taux d'alcoolémie (3). La vitesse à laquelle votre taux d’alcoolémie augmente dépend de votre âge, de votre masse corporelle, de votre sexe, de votre santé, de ce que vous avez mangé et quand, ainsi que de la quantité d’alcool consommée et de la vitesse à laquelle vous le consommez (4, 5).

Le taux d’alcoolémie est utilisé comme base pour définir les limites légales pour la conduite d'un véhicule et certaines autres activités (comme piloter un avion, conduire un bateau ou manœuvrer des machines). La plupart des pays ont défini des limites de taux d’alcoolémie au-dessus desquelles il est interdit de conduire. Ces limites varient selon les pays (6).

Le seul moyen fiable de tester son taux d’alcoolémie consiste à souffler dans un éthylotest ou à effectuer une prise de sang. Étant donné qu’il est peu probable que vous ayez accès à un éthylotest ou que vous puissiez faire une analyse sanguine, vous devez vous reposer sur votre bon sens et rester en conformité avec les recommandations officielles en matière de consommation d’alcool.